S.M.A.D.E.S.E.P

Le Syndicat Mixte d'Aménagement et de Développement de Serre-Ponçon (S.M.A.D.E.S.E.P) - Partenaire du Pavillon Bleu 2017 pour l'accueil de la Cérémonie nationale d'annonce du palmarès 2017


Le lac de Serre-Ponçon

Miroir du Parc national des Ecrins, le lac de Serre-Ponçon développe tout au long de ses 2 800 hectares de superficie et ses 90 kilomètres de berges, des paysages majestueux, d’une incroyable richesse. Entre bleu turquoise et vert émeraude, ses eaux tranquilles invitent d’abord à la contemplation, dans un cadre environnemental exceptionnellement préservé. Confortablement calé entre les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes, le plus grand barrage hydroélectrique français –le second en Europe- semble jouir d'une éternelle quiétude.

Serre-Ponçon est avant tout une retenue artificielle qui, lors de sa construction en 1959, a entrainé des bouleversements majeurs sur les vallées directement impactées mais, bien au-delà, sur une grande partie de la région Provence Alpes Côte d’Azur.
Le barrage E.D.F., pourvoyeur d’eau potable pour la métropole marseillaise, a également permis le développement de l’agriculture irriguée des basses-terres, le contrôle partiel des caprices de la Durance et la production de 40 à 60% de l’électricité consommée par la région toute entière. Et, à la surprise de tous, il a engendré une économie touristique générant aujourd’hui près de 40% de l’activité estivale présente sur le seul Département haut-alpin.

Avec ces 300 jours d’ensoleillement dans l’année, ce lac attire bien au-delà des frontières nationales, en constituant une réelle destination nautique qualifiant de manière significative l’offre touristique proposée habituellement en secteur de montagnes. Vous pourrez ainsi vous adonner aux joies de l’eau dans toutes ses dimensions et apprécier, dans la même journée, une petite randonnée sur les sommets alentours.

Cet écrin de nature, à la confluence de l’Ubaye et de la Durance, constitue le site privilégié pour la randonnée pédestre entre vue panoramique sur le lac, découverte de spécificités géologiques ou de villages authentiques, et contemplation de la faune sauvage. Au détour d’un sentier du parc naturel des Ecrins, il n’est pas rare d’apercevoir un gypaète barbu ou un aigle royal.
Au plus près de ses rives ou depuis ses versants agricoles, vous trouverez à Serre-Ponçon des paysages surprenants et atypiques. Des côtes sèches péniblement gagnés par le pin sylvestre, aux criques froides illuminées en automne par les couleurs chatoyantes de la hêtraie, le lac sait également s’ouvrir vers les hautes cimes, où, au-delà du mélézin et des alpages, le blanc des neiges éternelles illumine la roche.
C’est en VTT, vélo de route ou vélo à assistance électrique, trottinette tout terrain, voire embarcation d’eau vive ou même parapente que les amateurs de sensations fortes pourront aussi découvrir ces panoramas remarquables.

Plus que toute autre destination de montagne, où l’héritage culturel très prégnant se retrouve dans un patrimoine vernaculaire très riche, l’histoire récente des lieux, avec la construction du barrage et la destruction des villages de Savines et d’Ubaye, demeure encore lourde de sens pour de nombreux habitants. Savines sera reconstruite pour devenir Savines-le-Lac, symbole de la mutation profonde du paysage et de l’arrivée d’une certaine « modernité ». Ce patrimoine, reconnu par le « Pays d’Art et d’Histoire », est labellisé « Patrimoine  XXe  siècle » pour l’ensemble du village de Savines-le-Lac.

Serre-Ponçon est une destination complète et variée : petite « mer à la montagne », elle dispose de très nombreuses plages publiques aménagées et labellisées «Pavillon Bleu», qui jalonnent des criques totalement sauvages.
Avec plus de 1 100 anneaux, 3 stations d’avitaillement en carburant sur ponton, une aire de carénage, des pompes de récupération des eaux grises et eaux noires, Serre-Ponçon offre aujourd’hui les services attendus dans tout port de plaisance.
En saison estivale, il vous sera possible de pratiquer de multiples activités : les 75 clubs ou entreprises installés sur les rives du lac sont en mesure de proposer aviron, stand up paddle, planche à voile, canoë, catamaran, bateau à pédales, goélette, jet-ski, pirogue, bateau avec ou sans permis, bateau promenade, bateau apéro, bateau école, bouée tracté, ski nautique, wake-board, kitesurf ou encore hydroULM… Bénéficiant de brises thermiques très généreuses tous les après-midi, les passionnés de sports nautiques sont ici assurés de trouver une diversité de pratiques véritablement exceptionnelle.
Les familles apprécieront particulièrement les équipements de confort et de sécurité autour du lac, les nombreux sites de visites ludiques ainsi que les animations proposées en saison.

Lac de Serre Poncon B.BODIN
Le Lac de Serre-Ponçon - © B. Bodin


Le S.M.A.D.E.S.
E.P.

Afin de valoriser pleinement les atouts de son territoire exceptionnel, le Syndicat d’aménagement et de développement du lac de Serre-Ponçon s’est engagé avec le soutien d’E.D.F. dans une politique d’équipement structurel de son espace lacustre : face aux difficultés rencontrées par le tourisme social, fer de lance de l’activité jusqu’au début des années 2000, la destination nautique doit pouvoir adosser son développement sur la montée en gamme des prestations qu’elle propose tout en protégeant les patrimoines sur lesquels elle s’appuie.

Aussi, au-delà de l’importance des travaux réalisés, l’établissement public, qui rassemble les collectivités riveraines du lac et le Département des Hautes-Alpes, s’est également lancé dans une stratégie de certification visant à faire reconnaitre l’excellence environnementale et sociale des aménagements conduits.
Les neuf pavillons bleus obtenus sur Serre-Ponçon,
record national pour un grand lac intérieur, illustrent sans conteste cette préoccupation constante de mettre en pratique ce développement durable.
Accueillir la cérémonie nationale de remise de ces distinctions constitue tout à la fois un véritable honneur, un réel plaisir comme la reconnaissance de ce projet partagé avec les acteurs socioprofessionnels de la retenue.
Ceci n’aurait nullement été possible sans le soutien de nos partenaires financeurs aux premiers desquels nous nous devons de remercier la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Union européenne.

Loading...
Loading...