66 - Canet en Roussillon

Plages labellisées : Port CGU, Plage du Roussillon, Plage Centrale, Plage Du Grand Large , Plage de la Marenda, Plage du Mar Estang

 LM 8954

Canet-en-Roussillon, destination plurielle

 

Tout au sud de la France, au cœur de ces Pyrénées-Orientales baignées de soleil, Canet-en-Roussillon est une destination qui conjugue avec talent, plaisir de la mer et authenticité d'un terroir.

 

Des atouts majeurs
Là, face à la Méditerranée, la destination décline à la fois une station balnéaire et un village de traditions. 9 km de sable fin, 320 jours de soleil par an, une plage labellisée Pavillon Bleu d'Europe et handiplage et cette ambiance à la fois douce et branchée dont laréputation n'est plus DSC 0029à faire.

Lieu de villégiature privilégié des perpignanais, Canet comme on l'appelle ici tout simplement, a gardé ce charme des vieilles stations où les maisons fin XIXème et années 30, les fameuses canétoises, au cachet fou, se marient à une architecture plus contemporaine. Il faut se balader place de la Méditerranée, prendre le temps d'un verre face à la Grande Bleue, flâner entre les étals du marché, arpenter la Galerie Cassanyes autrement baptisée « rue de la soif » en référence à tous ses bars et restaurants qui

animent les chaudes nuits de l'été et profiter tout simplement de l'air iodé et des accents catalans.

 

Une bonne nature
Urbaine, balnéaire, Canet sait aussi se faire naturelle. Pour preuve, son arboretum planté plage6d'arbres et de végétaux rares mais aussi d'un jardin bio-climatique où s'épanouissent nénuphars et lotus dont l'impressionnant Victoria Regi, ce nénuphar géant aux feuilles pouvant atteindre 1,80 m. Pour preuve aussi son aquarium riche de 350 espèces de poissons venus de toutes les mers du globe, son étang et ses baraques de pêcheurs en roseau, son sentier de découverte ponctué d'affûts d'observation et ses oiseaux migrateurs, talève sultane, héron pourpré ou encore flamants roses. Un étang qui vient en un contrepoint bleu, rendre hommage à l'océan de vignes qui coule aux alentours en rangs gorgés de grappes.

 

Terre de gourmandise
Nourries par les eaux de la Têt, ces terres maritimes offrent leur terroir étangsemé de galets roulés par le fleuve, aux rouges, blancs, rosés et vins doux naturels d'appellation Côtes du Roussillon ou IGP. Gourmande, la destination l'est incontestablement. A côté des vins, on déguste ici tout ce que le terroir catalan a de meilleur, huile d'olive, abricot, miel...

A découvrir directement chez les exploitants, dans les restaurants à l'heure des apéro-tapas mais aussi tous les matins sur le marché qui se tient sur les ramblas. Une tradition qui sent bon un art de vivre inhérent à ce Roussillon au caractère bien trempé.

 

Un village historique
Entre Montpellier, Toulouse et la frontière espagnole, Canet-en-Roussillon est restée fidèle à son histoire, qu'elle soit gastronomique ou plus culturelle et patrimoniale. Pour preuve, son vieux village qui, à quelques encablures  DSC0616de la plage, respire l'authenticité. Campé sur son coteau, ce dernier a gravé son histoire dans les pierres de son château vicomtal bien avant que le littoral ne soit courtisé par les perpignanais. Il suffit de se perdre dans le lacis de petites rues pour en prendre toute la mesure. Ici des tours et des pans de murs encore debout rappellent le mur d'enceinte qui clôturait autrefois la ville.

Là, l'église St Jacques et son architecture gothique dont le clocher bâti au XIVème siècle est en « cayrou », la brique rouge locale. Plus loin un moulin à eau construit sur le ruisseau qui arrosait autrefois les cultures de blé. Et là, dominant les basses terres de la Salanque, les vestiges du château. 

Témoignant de l'importance du village, l'édifice imprime sa marque.

Certes, ne reste plus aujourd'hui qu'une ossature, un souvenir mais n'empêche. 

Les fondations sont là, encore vibrantes. A tel point d'ailleurs qu'une poignée de port1passionnés le restaurent pierre après pierre avec cette détermination dont les catalans ont toujours fait preuve. Une détermination qui leur a permis de conserver intactes également certaines traditions.

 

D'une tradition à l'autre
Parmi, la sardane, celle-là même que l'on danse « main dans la main au pays des verts platanes, du pays des tramontanes » comme le chantait Charles Trenet. Mais aussi les Havaneres, ces chants de marins catalans qui partirent autrefois pour la Havane. Racontant avec émotion toute la souffrance de ce peuple exilé, ces mélodies et leurs danses font l'objet d'un festival se déroulant le premier week-end de juin.sardane2
Terre maritime, Canet a également tissé des liens forts et uniques avec la mer. Des liens dont on peut prendre la mesure en se promenant sur le quai des vieux gréements où les coques en bois de superbes bateaux anciens sont amarrées, mais aussi en assistant au départ des bateaux de pêche, qui un lundi sur deux, s'équipent de lamparos (lampes au puissant faisceau lumineux) et sortent en mer pour aller taquiner poissons bleus, sardines, anchois, maquereaux. Un hommage aux années 50 où cette pêche était en vogue et que l'on célèbre aujourd'hui lors des grandes sardinades à déguster tous ensemble. Autre technique, autre tradition, la pêche à la traîne. Pratiquée à Canet après la première guerre mondiale, cette pêche rustique est aujourd'hui encore d'actualité tous les mercredis de l'été. Une pêche à laquelle chacun peut participer en venant tirer le filet sur la plage. Un vrai sport !

  DSC3899

Destination sportive
Vous avez dit sport ? Voilà un mot qui ne fait pas peur à Canet-en-Roussillon ! Si la Méditerranée est propice à la pratique des sports de glisse (paddle, jet ski, kite-surf, voile, plongée...), sa longue plage accueille elle, beach-volley, beach-soccer, beach-rugby... Terre de champions, Canet bouge. Les compétitions qu'elle organise le montrent bien alternant Festival International des Sports Extrêmes, Wake Air Contest, Meeting International de Natation... Le dynamisme de son port avec ses 1300 anneaux, en est également une preuve flagrante. Véritable pôle nautique, il regroupe 41 entreprises, un lycée proposant des formations aux métiers de la mer mais aussi la plus grosse base de jet ski de Méditerranée... Canet, ville sportive ? Une évidence. Et ce ne sont pas les champions qui sont venus faire leurs armes ici qui diront feudartifice4le contraire. A commencer par Laure Manaudou qui pendant de longues années s'est entraînée au Centre de Natation   « Arlette Franco ». Superbement équipé au point d'accueillir chaque année des compétitions internationales, ce centre a su hisser le nom de Canet-en-Roussillon tout en haut de l'affiche !

 

 



Canet 1810        Canet 1821


CAMPAGNE CONTRE LES MEGOTS 

CanetBBR 0655      CanetBBR 0643


RESTEZ CONNECTÉS


www.ot-canet.fr


Suivez-nous:

 Sans titre1 Sans titre5 Sans titre3 Sans titre2 Sans titre Sans titre4

#ILoveCanet et vous?

 

Pour les amateurs de sport
http://stages.canet-en-roussillon.fr/


Pour les séminaires
http://seminaires.canet-en-roussillon.fr/


Pour voir Canet en direct
http://pv.viewsurf.com/382/Canet-en-Roussillon

contentmap_plugin

Loading...
Loading...